Skip to content

Comptes annuels clos au 31 décembre 2019 : les conséquences de l’épidémie de COVID-19 constituent-elles un événement postérieur à la clôture ?

Dans le cas d’une société qui n’a pas encore arrêté ses comptes clos au 31 décembre 2019 en normes françaises par l’organe compétent, on peut s’interroger si les effets des mesures de confinement prises le 17 mars 2020 par le gouvernement constituent un événement postérieur à la clôture devant figurer en annexe.

 

L’article L 123-20 du Code de Commerce dispose que : « Il doit être tenu compte des passifs qui ont pris naissance au cours de l’exercice ou d’un exercice antérieur, même s’ils sont connus entre la date de la clôture de l’exercice et celle de l’établissement des comptes. »

 

L’état d’urgence sanitaire a été déclaré le 30 janvier 2020 par l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi l’épidémie de COVID-19 ne constitue pas un événement postérieur à la clôture puisqu’elle n’est pas liée à une situation existante au 31 décembre 2019.

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’accès aux marchés publics est facilité ! https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/juridique/16944553-l-acces-aux-marches-publics-est-facilite-341523.php#xtor=CS1-35 via @EchosExecutives

#COVID19 #entrepreneurs
Coronavirus (Covid-19) : un juge des référés refuse de condamner le locataire au paiement des loyers commerciaux ... https://www.efl.fr/actualites/affaires/biens-de-l-entreprise/details.html?ref=f53b3484b-b9e7-491e-b8e5-60d6b192aa78 via @efl_quotidienne

@ComptaOnline Comment fait-on pour nos apprentis que nous souhaitons embaucher en DSCG ? Les formations déjà calées ? Les contrats qui étaient prêts ? CDD de deux mois? Et après ?

Categories

Derniers articles

Contact rapide
Contact rapide

Un conseil ? Une problématique ? Nous revenons très vite vers vous !